ST

ST2 Ourdissage

Informations complémentaires

Éligibilité CPF

Non éligible au CPF

Lieux de la formation

Lyon, Roanne, Voiron, En intra-entreprise

Modalités pédagogiques

En présentiel, À distance, Blended Learning, Plateforme LMS, Réalité virtuelle

5 personnes minimum
10 personnes maximum

Compréhension orale et écrite du français

70h soit 10 jours

35€ HT / Heure / Stagiaire

Tarif en intra-entreprise, nous contacter

Connaître les bases de la pratique de l’ourdissage, l’encantrage, les démarrages ainsi que les arrêts de l’ourdissoir, la gestuelle de production, les noeuds.

  • Décoder une fiche de fabrication.
  • Identifier les matières premières utilisées.
  • Effectuer les calculs nécessaires.
  • Faire les nœuds adéquats.
  • Encantrer.
  • Passer les fils correctement.
  • Mettre en route l’ourdissoir.
  • Réparer les différentes casses.
  • Produire.
  • Signaler un problème au responsable.
  • Connaître les défauts.
  • Connaître et respecter les règles de sécurité.
  • Réagir en cas de problème.
  • Renseigner la fiche de production.
  • Garder le matériel en bon état de marche.
  • Maintenir de bonnes conditions de travail et de sécurité sur son poste de travail.

Présentation de la chaîne textile 

  • Les principales étapes, les contrôles, leurs limites.

Les matières textiles 

  • Classification des matières textiles (naturelles et chimiques).
  • Principe de filage des fils continus.
  • Forme des brins.
  • Différence entre les fils continus et discontinus.
  • La torsion.
  • Le moulinage et la texturation.
  • Origine et propriétés générales des différentes matières :
    • soie, laine, poils animaux,
    • coton, lin,
    • viscose, acétate,
    • polyester, polyamide, élasthanne,….
  • Les mélanges de matières et leurs influences pratiques lors de la production.
  • Identification des différentes matières textiles.

La technologie d’ourdissage 

  • Nombre de mise et nombre de fils par mise.
  • Calcul du peigne de mise et piquage.
  • Largeur de chaque mise.
  • Recherche de poids et de longueur de fils sur une chaîne, un cône, une bobine.
  • Ourdissage d’une ou plusieurs mises.

Formation Pratique Ourdissage 

  • Respecter les consignes et les règles de sécurité :
    • Avoir pris connaissance du règlement intérieur.
    • Connaître les procédures en cas d’accident.
  • Identifier les produits et l’organisation :
    • Identifier les différents matériels et leur utilisation en toute sécurité.
    • Les zones de travail.
  • Identifier les opérations en amont :
    • Les entrées matières, la préparation…
  • Démarrer l’ourdissoir :
    • Acquérir le mode opératoire de mise en route…
  • Contrôler la production :
    • Décoder une fiche de lancement.
    • Connaître les matières.
    • Reconnaître les tords.
  • Alimenter la cantre :
    • En uni.
    • Avec une disposition.
  • Démarrer la cantre
    • Nouer.
    • Passer les fils dans les tendeurs.
    • Passer les fils dans le casse fils.
    • Passer les fils au grand peigne
    • Fermer une cantre.
    • Passer les nœuds.
  • Démarrer une chaîne :
    • Régler l’ourdissoir
    • Calculer les mises.
    • Calculer la largeur de mise.
    • Piquer et régler le peigne de mise.
    • Effectuer les contrôles.
  • Contrôler :
    • Les tensions des fils.
    • La variation.
    • La montée sur cône.
    • Les largeurs des mises.
    • Les entre mises.
    • Calcul pour tirage à bout.
    • Calcul pour réduction des mises.
  • Ourdir :
    • Positionner les mises.
    • Faire les enverjures.
    • Arrêter une mise.
  • Réparer une casse :
    • Faire les nœuds.
    • Passer le fil, tendeur, grand et petit peigne.
    • Acquérir le mode opératoire de mise en route sur une casse en chaîne.
  • Démarrer le pliage :
    • Acquérir le mode opératoire de mise en route.
  • Pliage :
    • Choisir les ensouples.
    • Montage.
    • Réglage des flasques
    • Réglage du pliage.
    • Emballage des chaînes.
  • Réparer plusieurs fils :
    • Reprise des fils à l’enverjure.
    • Reconnaissance des matières et tords.
    • Nouage des fils.
    • Signalisation des incidents.
    • Remise en route pliage.
  • Contrôler la fabrication : A l’aide de la fiche technique, contrôler :
    • la largeur,
    • la disposition,
    • le métrage à produire
    • (re) connaître les défauts spécifiques.
  • Détecter et transmettre une panne :
    • Analyser une panne.
    • La transmettre à la maintenance pour qu’il juge l’intervention.
  • Passer et recevoir des consignes :
      • Effectuer la passation des consignes en fin de poste.
      • Prendre en compte les consignes pour travail en début de poste.

    Certification de Qualification Professionnelle (CQP CEI) possible sur demande 

    Vous souhaitez être recontacté ?

    Aller au contenu principal